Comment t’organises-tu pour gagner ta vie sans la perdre ?

Telle est la question au cœur de l'email envoyé ce jour aux abonnés de ma liste privée.


Je partage avec eux chaque semaine mon cheminement personnel et le fruit de mes recherches.


Voici exceptionnellement l'email du jour.


Pensez à vous abonner pour ne rien louper !


gif

Je suis tombée sur cette question ce matin.


C'est Rob Brezsny, un des astrologues les plus atypiques de la planète qui la pose.


Je voudrais vous la poser à mon tour :


Comment t’organises-tu pour gagner ta vie sans la perdre ?

Je n'ai jamais été fan de l'expression "gagner sa vie" (comme si l'argent nous donnait le droit à la vie...).


Mais il faut avouer que la peur de manquer (d'argent) freine un tas de monde et étouffe bien des vocations.


gif

Voici ce que j'entends lors de mes séances individuelles et ateliers collectifs :


❌ "J'aime pas mon boulot, mais il paye bien. Je ne trouverai jamais ce salaire ailleurs."

❌ "Je ne peux pas prendre de risque financier. J'ai des enfants."

❌ "J'aimerais me diriger vers tel secteur, mais ça paye mal. Je ne vais pas m'en sortir."

❌"C'est pas à mon âge que je vais faire une reconversion !"

❌ "J'ai fait telles études, je suis obligé de travailler dans ce secteur."


Grosso modo, voici les quelques profils qui me consultent :


- Des personnes qui ne trouvent plus de sens dans leur travail actuel.

- Des personnes qui s'ennuient au travail et comptent les jours jusqu'au vendredi soir.

- Des personnes en burnout ou au bord du burnout (manager tyrannique, surcharge de travail, épuisement mental et physique, absence de reconnaissance malgré les efforts fournis souvent depuis plusieurs années de bons et loyaux services, etc.).

- Des personnes qui rêvent d'exercer un autre métier (souvent à l'opposé de leur boulot actuel), mais qui n'osent pas franchir le cap (parfois, parce qu'elles ne savent pas comment s'y prendre).

- Des jeunes diplômés qui ne trouvent pas de travail, ou des diplômés moins jeunes qui cumulent les expériences professionnelles décevantes.

- Etc.


De toute évidence, il n'existe pas de réponse toute faite pour tous ces cas de figure.

Ça va dépendre du contexte, des croyances limitantes et de plein d'autres éléments.


Mais je peux vous dire une chose :


Si vous ne connaissez pas encore votre POURQUOI, il est URGENT de le découvrir.


Si vous n'avez pas encore trouvé votre voie, vous devez faire un premier pas vers elle dès AUJOURD'HUI.


Oui aujourd'hui. Pas demain. Arrêtez de procrastiner !


Sinon, il va se passer un truc très simple :


Votre corps va vous le rappeler un jour ou l'autre. 🥵🤮🥶🤢


Et croyez-moi, ça risque de faire mal, très mal.


J'ai moi-même étouffé mes aspirations sans même le savoir.

Je l'ai payé cher !

Mais je n'étais pas encore capable d'interpréter les signes de mon corps.



C'est parce que je n'en peux plus de voir du potentiel gâché, des personnes rayonnantes qui perdent leur éclat ✨ et d'autres bourrées de talent qui ne croient pas en elles que j'ai créé l'Étoile.


Un accompagnement sur-mesure pour te sortir la tête de l'eau une fois pour toutes (pour ne pas dire autre chose 💩).