Mes 5 Astuces alimentaires pour survivre au confinement

Mis à jour : nov. 15

Le #stress, l’inquiétude et l’ennui que nous sommes susceptibles de vivre en cette période inédite de #confinement peuvent nous faire basculer dans l’alimentation émotionnelle, celle qui nous apaise artificiellement après un grignotage compulsif ou un craquage chips/chocolat & Co.



Je suis passionnée de nutrition depuis de nombreuses années. Je m'intéresse particulièrement aux liens entre nutrition et santé. J'ai même travaillé dans une ONG qui traite des questions alimentaires en Europe.


Je vous partage mes 5 astuces pour que votre #confinement ne rime pas avec #malbouffe :


1. Faire des courses intelligentes

  • La liste de courses est plus que jamais indispensable pour limiter aussi bien les déplacements que le gaspillage alimentaire.

  • Lister ses besoins de manière précise pour disposer de tous les ingrédients nécessaires au maintien d'une alimentation équilibrée, soit des produits bruts et sains au maximum.


2. Manger équilibré et varié

  • Cuisiner des plats maison élaborés ou pas, préparer des salades composées faciles à faire même si on n’est pas cordon bleu, prévoir des encas sains pour grignoter malin (yaourt nature, fruits, flocons d'avoine, etc.)

  • Eviter au maximum les plats industriels “ultra-transformés” et la consommation incontrôlée des sucres rapides (biscuits, confiseries, crèmes glacées, etc.)

  • Privilégier fruits et légumes, légumineuses (lentilles, pois chiches, haricots), poisson, fruits à coques non salés (en quantité limitée), etc.


3. Tester de nouvelles associations culinaires ou sortir le livre de recettes de grand-mère


Le tout est de concocter des plats savoureux, en y glissant toutes les épices qui relèvent les saveurs : coriandre, persil, ail, oignons, paprika…Le plaisir gustatif est capital en période de stress aigu, alors sortez la toque de Top Chef et amusez-vous derrière les fourneaux ! 👨‍🍳.👩‍🍳


4. Booster notre immunité


On consomme des aliments alliés de nos défenses immunitaires : ail, piment, champignons, légumes crucifères, raisin, thé vert, toutes les source de vitamine C, etc.



5. Manger moins si on bouge moins


Le confinement réduit notre activité physique malgré nos efforts de sportifs du dimanche. Par conséquent, nos besoins nutritionnels baissent aussi. Donc, si on bouge moins, le mieux est de manger un peu moins, mais surtout beaucoup mieux, l’occasion d’instaurer des habitudes alimentaires plus saines.



🍇.🍈.🍉.🍊.🍋.🍌.🍍.🍎.🍏.🍐.🍑.🍒.🍓.🥝.🍅.🥥.🍠.🥑.🍆.🥔.🥕.🌽.🌶️.🥒.🥦.


Je t'offre l'opportunité de recevoir gratuitement par email 3 fois par semaine :


Des conseils précieux que tu ne trouveras nulle part ailleurs.

Des exercices pratiques qui te permettront d'évoluer plus vite.

Des informations en avant-première sur mes événements, ateliers et formations.

Des offres exclusives réservées uniquement aux abonné(e)s de ma liste privée.

Un ton #cash et sans filtre, activé uniquement dans mon emailing, par choix.

🎁🎁🎁 Rejoins ma liste privée ici

À très vite par email ! 😘


© 2020 par Rima CHEMIRIK  I +33 7 490 17 800 I