Ne passez pas à côté de votre Ikigaï

Vous avez l'impression de tourner en rond ? Vous ne trouvez pas de sens à votre vie ? Vous n'aimez pas votre travail ou vous rêvez de changer de carrière ? Vous remettez en question votre mode de vie ? L'Ikigaï peut vous apporter des réponses cruciales qui vous permettront de prendre des mesures concrètes pour enfin oser vous réaliser et vivre une vie riche de sens.



Si vous êtes un peu branché développement personnel, vous avez sûrement déjà entendu parler de l'Ikigaï, la méthode japonaise qui vous aide à trouver votre voie. Pour ma part, je l'ai expérimenté en 2017 en pleine #reconversion professionnelle. Convaincue par l'outil, je l'introduis dès 2018 à Coop'en 8 (la coopérative étudiante éphémère de l'Université Paris 8), comme première étape permettant aux étudiants d'esquisser des idées de projets entrepreneuriaux.


Je vous rassure, l'ikigaï se fait à tous les âges, car votre ikigaï d'aujourd'hui n'est pas nécessairement celui de demain. Il évolue avec vous ! Et si vous ne vous sentez pas concerné par le schmilblick, je vous informe que nous avons toutes et tous un Ikigaï personnel et que nous sommes cordialement invité(e)s à le découvrir si nous voulons vivre en accord avec nous-mêmes. 🤩 J'allais quand même pas vous laisser repartir comme ça... 😅


L'Ikigaï, kézako ?


Le mot Ikigaï vient des mots japonais ikiru (vivre) et kaï (la réalisation de ce que l’on espère). Parmi les équivalents approximatifs : raison d'être, mission de vie, joie de vivre, sentiment d'être vivant, accomplissement de soi, etc. Pour les habitants d'Okinawa, l'archipel d'origine du concept où il y a la plus grande concentration de centenaires : l’Ikigaï = la raison de se lever le matin

Ça vous fait pas rêver vous de bondir de votre lit pour vivre une journée où vous vous sentez en joie, plein de vie, libre de vos choix, et utile à la société ? 😉


Si, comment on fait ?


Comme indiqué dans le schéma ci-dessous, l'Ikigaï se trouve à la croisée de quatre chemins : votre passion, votre profession, votre vocation et votre mission. Pour commencer cette quête introspective qui vous conduira à votre ikigaï personnel, remplissez le schéma en indiquant :


  1. Vos passions, ce que vous aimez faire, ce qui vous anime...

  2. Vos compétences, vos qualités, vos points forts, ce que vous savez faire...

  3. Ce dont le monde a besoin : en quoi pouvez-vous être utile ? Quel impact souhaiteriez-vous avoir dans la vie d'autrui, ou à plus grande échelle, dans le monde ? Quelle est votre valeur ajoutée ?

  4. Ce pour quoi vous pourriez être rémunéré : quelles sont les choses que vous savez faire et pour lesquelles vous pourriez être payé ?



Les règles d'or pour optimiser l'introspection


Il s'agit d'un exercice introspectif ultra-puissant qui fera sans doute remonter des images du passé, des rêves oubliés, des passions enfouies. Vous vous confronterez peut-être à une résistance intérieure qui tentera de vous empêcher d'accéder à votre ikigaï, sous forme parfois de pensées parasites ou de croyances limitantes. Ne vous laissez pas intimider ! 👊 Si vous avez le schéma sous les yeux et un stylo, c'est que vous êtes prêts. Quelques conseils pratiques :


  • Remplissez le schéma sans aucune auto-censure. Certaines personnes de votre entourage se chargeront par la suite de projeter leurs propres peurs sur vous, en vous expliquant à quel point ce que vous vous apprêtez à mettre en place est déraisonnable, inatteignable ou stupide...

  • Osez noter tout ce qui vous passe par la tête. Ça ne traverse pas votre esprit par hasard...

  • Ne vous souciez pas du "comment". Ce n'est pas un business plan !

  • Demandez-vous plutôt "pourquoi". La question du sens est au cœur de l'ikigaï.

  • Prenez le temps qu'il faut. Rome ne s'est pas faite en un jour...

  • Choisissez un endroit calme où vous vous sentez bien.


Le verdict tombe mais c'est pas fini


Si vous avez été honnête avec vous-même, et si vous avez réalisé cet exercice en votre âme et conscience, vous avez sûrement trouvé votre ikigaï, ou du moins votre ikigaï du moment. Félicitations !!! 🎉 Vous savez désormais ce pour quoi vous êtes faits, ce qui donne du sens à votre vie, et ce qui vous rend heureux. C'est super, mais ce n'est pas terminé ! En réalité, ce n'est que le début ! Une fois dévoilé, il faut se retrousser les manches et se donner les moyens de l'atteindre cet ikigaï. 💪


3 femmes sur le chemin de leur Ikigaï


Pour vous aider à visualiser cet ultime chemin vers soi, je vous présente les parcours de Carine, Suzanne et Saïda, trois femmes vivant différentes phases de leur ikigaï.